Votre première table de massage bien-être : comment bien choisir.

Que ce soit pour une pratique professionelle ou personnelle, le premier choix d’une table de massage dédiée au bien-être peut parfois être compliqué. Les critères sont nombreux et il peut être difficile de faire le tri entre les nombreuses offres. Nous tenterons ici de vous y faire voir un peu plus clair

  • Définir sa pratique pour en déduire ses besoins.
  • Quels sont les critères principaux pour faire mon choix ?
  • 3 exemples de tables

Définir sa pratique pour en définir ses besoins.

Acheter sa première table peut vite devenir un choix cornélien. Avec des prix allant de 100€ à plusieurs milliers d’euros, des dizaines de matériaux différents, des mensurations variables, on peut facilement se sentir perdu au moment de faire son choix.
La première question doit être celle de votre pratique. A quelle fréquence allez vous pratiquer le massage ? Est-ce pour une utilisation professionelle ou en tant qu’amateur ? Allez-vous être amené à déplacer votre table ? Quelles morphologies et/ou catégories de personnes vont monter dessus ? Savoir répondre à ces questions sera déja une belle avancée dans la définition de vos critères de choix.

  • Quels sont les critères principaux pour faire mon choix ?
  • La longueur et la largeur de la table

    Bien que l’offre des tables de massage ne soit pas si variée en terme de mensurations, le choix de telle longueur ou largeur peut avoir un réel impact.
    En pensant d’abord au receveur, on s’orientera naturellement vers une table un peu plus grande, laissant une place confortable à tout les gabarits. Le fait d’avoir de la « marge » peut rajouter au sentiment de confort du massé, qui n’aura pas l’impression de pouvoir tomber pendant votre séance ( particulièrement si vous effectuez des mobilisations ).
    Mais trop de marge sera un potentiel problème pour le praticien, particulièrement si vous n’êtes pas très grand. Vous devez penser à vous preserver dans votre pratique et faire en sorte de ne pas avoir à vous « plier en quatre » pour atteindre l’autre côté de la table
    Il faut trouver ce juste milieu entre votre confort et celui de votre patient.

    La hauteur de la table

    La hauteur de la table est un critère primordial et nous ne saurions que vous conseiller de vous orienter vers un option amovible pour ces deux raisons :
    Tout d’abord vous devez penser à votre confort et votre santé. Une table trop haute vous rendra certaines manipulations difficilement réalisables voire impossibles. Une table trop basse vous obligera à vous plier excessivement le dos et vous risqueriez de vous faire mal à la longue. Ajoutez à cela que la morphologie du receveur varie. D’une forte corpulence à très mince, vous pourriez avoir envie de modifier le réglage de votre table pour masser dans des bonnes conditions.
    Ce qui nous amène à notre deuxième raison : la mobilité de votre patient. On y pense pas forcément en débutant, mais on peut être amené à accueillir des personnes ayant des douleurs ou en situation de handicap. Avoir la possibilité de régler la hauteur de votre table sera alors primordial afin d’en faciliter l’accès.

    Ces considérations en tête, observez bien le méchanisme de réglage de la hauteur. Il peut être fait avec des grosses vis en bois ou des systèmes de boutons pressoir, dans tout les cas optez pour une solution solide et si possible facile d’utilisation.

    Le poids

    Le poids de votre table est un critère de la plus haute importance si vous envisagez de vous deplacer avec. Il varie généralement entre 9 et 20 kilos. La taille générale ou l’épaisseur du matelas ont leur influence, mais c’est le choix de la structure qui fera la plus grande différence.

    En fonction de votre force et de la nature de vos déplacements, vous allez être à même de déplacer votre materiel plus ou moins facilement et plus ou moins longtemps. Essayez de tout prendre en compte : Vais-je me déplacer uniquement avec ma table ? Ou dois-je anticiper le poids d’un sac en plus avec mes huiles et mes draps ? Est ce que je vais me déplacer à pied ou en voiture ?

    Il s’agit, au-delà de vous preserver le dos, d’arriver dans de bonnes conditions chez votre client. Dans cette optique, il est conseillé d’acquérir une table pesant moins de 15 kilos. En étudiant le marché, vous allez donc naturellement orienter vos prospections vers des structures en aluminium. Il faudra être vigilant dans ce cas à la solidité et à la stabilité qui sont parfois douteuses en comparaisons avec les tables en bois. Les prix seront en moyenne plus élevés également.

    Si vous n’envisagez pas de déplacer votre table, faites entrer le critère du design dans la balance. Une table de massage devient un ameublement à part entière et participe à ce qui se dégage de votre environnement de travail. C’est subjectif, mais les préférences dans ce sens vont souvent vers le choix du bois, matière plus organique et donc souvent plus en accord avec les pratiques liés au bien-être.

    La qualité du tissu et l’épaisseur de la mousse.

    Le confort du receveur est essentiel. Il est donc important de choisir une mousse confortable avec un revêtement agréable ( à relativiser car on place normalement un drap entre la table et le massé ) mais surtout durable et facile à nettoyer. Sur ces derniers points, le cuir ou simili-cuir sont les plus plébiscités.

    Le choix d’une bonne mousse est également important. Elle influe sur la longévité de votre table et le confort de votre client. Vous n’avez en effet pas envie que votre client sente le bois à travers le matelas pendant la séance !
    Une mousse dense et épaisse se déformera généralement moins souvent, offrant à votre table une plus grande longévité.
    Certaines tables ont des mousses adaptées à la morphologie humaine, avec des zones plus molles au niveau des reliefs.

    Quoiqu’il en soit, lors de vos prospections pensez à la nature de votre pratique. Le choix d’une mousse ferme ou molle sera pertinent en fonction de si vous vous « engagez » beaucoup ou si votre touché reste superficielle. Il n’existe pas de bon choix, seulement votre bon choix.

    Le prix

    Vous l’avez compris au travers des précédents critères, les arguments qui nous poussent à choisir une table plutôt qu’une autre est souvent une affaire de compromis. On veut d’abord penser au confort du receveur, mais il faut aussi penser au sien. On veut une « jolie » table, mais on veut être capable de la transporter facilement. Et – last but not least – on veut du bon matériel mais on ne veut pas que ça coûte trop cher, particulièrement quand il s’agit d’une première table.

    Dans le cas ou vous débutez, ne cassez pas trop votre tirelire. La plupart des questions posées lors de vos prospections trouverons des réponses avec de la pratique et de l’experience. Il sera plus pertinent de réellement investir une fois que vous aurez bien définis vos besoins et les contours de votre pratique du massage. Prenez en revanche grand soin de votre table, dans l’optique de la revendre une fois que en saurez un peu plus.

    Ceci étant dit, n’allez pas vers le moins cher pour autant. Ce sera souvent synonyme de mauvaise qualité, avec le risque de casse et potentiellement d’absence de garantie.
    De façon générale, si vous en avez la possibilité, essayez le materiel avant de l’acheter. Que ce soit pour la qualité, la stabilité ou la robustesse, un coup d’oeil « en vrai » donne bien plus d’informations qu’une image sur internet. Allongez vous longuement sur la table, mettez vous à la place de vos futur receveur et tentez d’en déterminer ce qui vous convient le mieux.

    3 exemples de tables

    Table de massage TAOline BALANCE

    Table de massage de chez Bodynova idéale pour débuter

    Pour une somme de 300 euros, la Taoline Balance de chez Bodynova est sans doute l’un des meilleurs rapport qualité/prix du marché. Sa structure en bois lui donne un style élégant tout en conservant un poids relativement raisonable de 16kg. La hauteur s’ajuste entre 57 et 83cm de hauteur, s’adaptant ainsi à tout les gabarits.
    Elle est fournie avec une tétière, un repose bras et son sac de transport. Un bon point également pour le système de rangement des accessoires astucieux situé au sein de même de la table une fois repliée.

    Table de massage MOZART de chez Maléa

    Table de massage de chez Maléa, légère malgré sa structure en bois

    Ce modèle de chez Maléa possède l’avantage majeur d’allier une structure en bois pour un poids de seulement 13.7 kg, un vrai plus si vous envisagez de vous déplacer avec votre table. Pour un prix de 340 euros, elle offre également une cavité faciale, qui peut s’avérer pratique en appoint de la tétière.

    Table de massage en aluminium Sens-Original

    La table de chez Sens-original pèse moins de 10kg !

    Une table très élégante qui offre, pour 400 euros, le gros avantage de peser un peu moins de 10kg ! Sa structure est en aluminium possède un système de bouton pressoir pour ajuster la hauteur de 50 à 65cm de hauteur. Bémol lié directement à la volonté d’offrir un produit léger : ses mensurations de 172cm de longueur ( rajouter 20cm avec la tétière ) pour une largeur de 56cm.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *